Vues panoramiques à 360° effectuées par Andrew TALLON en intérieur et extérieur de la Cathédrale. Il regarde une dernière fois le ciel, Le fils prodigue, qui est ruiné, va s’employer chez un homme riche, pour garder ses porcs, Le fils prodigue pense, avec une profonde nostalgie, au temps où il habitait chez son père, Le fils cadet réclame à son père sa part d’héritage pour quitter le foyer, Le fils aîné, qui garde les troupeaux, voit la scène - qui suscite son indignation, Le ‘fils prodigue’ part de la maison paternelle, à cheval, On fait la fête au fils prodigue, à l’intérieur d’une maison close, Le fils prodigue joue aux dés et y perd le reste de ses économies, Le fils prodigue, sans ressource, est mis dehors la maison close, Jacob envoie Joseph rejoindre ses frères, Les frères de Joseph complotent entre eux, Les frères de Joseph le précipitent dans une citerne, Les frères de Joseph viennent annoncer à Jacob son prétendu décès, L’Égypte, au cours des années d’abondance, remplit ses greniers de céréales, L’intendant de Joseph trouve, dans le sac de Benjamin, la coupe précieuse que Joseph y avait caché, La mère de saint Nicolas reprend ses forces après l’accouchement, Saint Nicolas - qui n’a pas un an - se tient debout, Un aubergiste assassine les trois jeunes étudiants qui venaient suivre l’enseignement de Saint Nicolas, Un jeune enfant tombe à l’eau, attiré par le diable, Le voyageur quitte la ville de Jérusalem, Un prêtre et un lévite passent, sans s’occuper du voyageur, Le samaritain amène le voyageur chez un aubergiste, Saint Laumer, fondateur de l’abbaye de Corbion (Moûtiers au Perche - autrefois dans le diocèse de Chartres) / Vitrail Restauré, Saint Nicolas - Trois vitraux légendaires de l’étage inférieur lui sont consacrés, Sainte Marie l’Égyptienne, pénitente - Vitrail restauré, Marie - L’une des nombreuses représentations de Notre-Dame que compte évidemment la cathédrale, Saint Jacques le majeur, apôtre - première version, Saint Jacques le majeur, apôtre - deuxième version, Vitrail de Noé (1er bas-côté nord) - La construction de l’arche, Vitrail de Noé (1er bas-côté nord) - Malédiction de Cham, Vitrail de Charlemagne (déambulatoire nord), Vitrail de Saint Nicolas (centre de la chapelle des confesseurs- déambulatoire sud) - Les trois enfants ressuscités devant les yeux de l’aubergiste et de sa femme, Vitrail de saint Thomas ( 1ère chapelle - déambulatoire nord) - Débarquement du saint en Inde, Vitrail de saint Eustache (3ème bas côté nord) - Retrouvailles avec sa femme et ses enfants, Vitrail de saint Nicolas (4ème bas côté nord) - Convalescence de la mère du saint, après l’accouchement, Vitrail de saint Nicolas (4ème bas côté nord) - Saint Nicolas, enfant, refuse l’allaitement, Un diable se penche vers la balance que tient saint Michel. Richesse du vocabulaire, variété des coloris : l’une des plus belles prestations de Chartres en pareil domaine, Vitrail du fils prodigue - transept nord. La Cathédrale de Chartres L’architecture religieuse du Moyen-âge est parfaitement représentée par la superbe cathédrale de Chartres, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Photographie et négatif. Arbre de Jessé - Chartres, XII° siècle. Le dessinateur fait un curieux commentaire, pour le moins imaginatif : Statue du portail sud - baie de droite, dite des ‘confesseurs’ (1/2), Statue du portail sud - baie de droite, dite des ‘confesseurs’ (2/2), Peintures de clé de voûte. Il garde ce même regard 'absent', Saint Antoine voit l’âme de son ami Paul, emmenée au ciel par des anges. En 858, les Vikings détruisent la cathédrale, qui est immédiatement reconstruite. Vitraux de la Cathédrale de Chartres. Il ne reste rien de ces bâtiments, Photographie - 1906/1907. On comprend mieux le système de montage, Les tonneaux se vident - vitrail de saint Rémi, Les tonneaux servent aussi à fouler le raisin - vitrail du zodiaque, Les tonneaux servent aussi à fouler le raisin - vitrail de Noé, Le saloir - vitrail de saint Nicolas (chapelle du déambulatoire), La cuve de tannage - vitrail de saint Thomas Becket, En cours de fabrication - vitrail de Noé, En cours de fabrication - vitrail de saint Julien l’hospitalier, Un tonneau en cours de remplissage - vitrail du zodiaque, Un tonneau lors du transport - vitrail de saint Lubin, Tirer au tonneau - vitrail de saint Lubin, Scène inférieure du vitrail, visages de saint Laumer et de l’évêque Malard, Scène inférieure du vitrail, partie basse, Première scène historiée du vitrail, détail de sainte Marie l’Égyptienne, Deuxième scène historiée du vitrail, l’ensevelissement de sainte Marie l’Égyptienne, Partie basse du panneau central, trône du Christ, Vue de la partie inférieure de saint Jacques, Le fils de Gaufridus et l’étonnante bannière, Visage. Initiale V - au début du livre de Jérémie, Initiale V - du livre d’Adias. Au premier plan le porche nord, Peinture - Henri le Sidaner. Vers 2010, Sortie du voile de la cathédrale, pour la procession, Le reliquaire monstrance du voile de la Vierge est porté par les prêtres, La procession, comme depuis plusieurs siècles, parcourt plusieurs rues autour de la cathédrale, dans la ville haute, Toutes les rues et places par lesquelles passe le Voile sont décorées, En 1951, la procession mettait particulièrement à l’honneur tous les anciens du séminaire des barbelés, Monseigneur Harscouët devant le portail sud, avec un prélat, Sous le portail sud, les trois brancards de la procession qui résument idéalement la dévotion mariale à Chartres, Le Voile de la Vierge est exposé à la vénération des fidèles, dans la chapelle de Notre-Dame du Pilier, Le geste de dévotion peut-être le plus naturel est d’embrasser le reliquaire, Pour les fêtes de l’Ascension, les prêtres diocésains ici visibles sont : Douin, Leveau et Guillemard, Initiale P de l’épître aux Philippiens, Ces motifs entrelacés font évidemment penser aux colonnettes du portail royal, qui sont réalisées dans les mêmes années, Initiale P, avec la conversion de saint Paul, Initiale P de la deuxième épître aux Thessaloniciens, Cette scène se retrouve sur un panneau du vitrail de saint Paul, dans la cathédrale. Symphorien porte à sa droite la palme du martyre, Détails des vêtements. Calétric est coiffé de sa mitre, aux galons dorés, Détail de la crosse. Lorsque saint Germain admoneste un homme qui a gardé la recette des impôts, le maître verrier opte pour la solution 'escalier', Dans la même verrière, une marche 'd’escalier' se détache de la bordure et prend l’aspect d’une véritable 'estrade', Notre maître verrier n’est pas à court d’arguments - et d’idées étranges, Aussi étrange soit cette dernière idée, elle plait à un autre maître verrier, qui y voit sans doute l’astuce idéale pour résoudre le problème de déclivité, Les contours du panneau obligent à disposer de 'travers' le navire qui transporte saint Germain, la surface de l’océan suivant la même pente, L’artiste a judicieusement tiré parti des contours pour approfondir le sens - susciter l’émotion, Cette scène peut être rapprochée des deux scènes précédentes, dont elle serait une sorte de ‘compilation’, Le jeune saint Lubin apprend à lire auprès d’un moine, Le panneau est consacré à la corporation des tisserands, Le modèle 'en X', qui imite le siège romain, Le modèle 'socle en pierre - dossier droit', Le modèle 'socle en pierre - dossier courbe', Grisailles de la deuxième travée, ainsi qu’un calfeutrement bois à la quatrième travée, tandis que les panneaux étaient emmenés en restauration, Un plan permet de localiser la fenêtre 112a, qu’occupait la verrière de saint Eustache, Les observations du maître verrier Lorin, Lorin se charge, en 1924, de rassembler dans une verrière du transept nord tous les morceaux anciens, retrouvés hors contexte au cours des diverses restaurations, Il faut regarder les lancettes subsistant dans le haut chœur (ici 114a) pour comprendre la disposition 'type' des différentes scènes, Reste à disposer les panneaux sur une silhouette de la fenêtre, Puis à procéder par 'effet miroir' pour compléter l’arrière fond, Gaignières, 1696 - une planche est consacrée à la verrière 'saint Eustache', Reste à effectuer la superposition de la verrière 'restituée' et du dessin, À ce stade, on peut conjecturer l’emplacement des personnages, animaux, objets et décors de la scène médiane et de la scène du haut, Dans l’une des verrières hautes du transept nord, une figuration existe de la scène de chasse où le Christ apparaît au saint, Il est donc possible d’utiliser plusieurs éléments 'disponibles' pour compléter la verrière restituée, avec une certaine vraisemblance, Dans l’une des verrières du bas-côté nord, une figuration existe du martyre d’Eustache - dans le bœuf ardent, On peut en soustraire plusieurs éléments permettant d’imaginer la scène telle qu’elle existait à l’origine, Trois jeunes hébreux contemplent le serpent d’Airain, qui leur est montré par Moïse - à chaque fois, la même petite mèche apparaît au milieu du front, David dompte un lion - la mèche apparaît stylistiquement plus 'faible', Elie rencontre la veuve de Sarepta - le peintre décide de dégager le front du prophète, Samson enlève les portes de Gaza - la torsion de la mèche se fait de plus en plus marquée, Abraham conduit son fils Isaac à l’autel du sacrifice - la mèche apparaît cette fois sous un aspect plus léger, Elisée et le fils de la Sunamite - la frange est sensiblement différente, avec des traits parallèles, Le Christ, au moment de la mise au tombeau - on retrouve là une mèche de cheveux 'conventionnelle', Le Christ en croix, tel qu’il aurait du être si le peintre avait usé de son procédé habituel - ATTENTION : montage à intérêt démonstratif, Le Christ en croix - les trois curieux traits du front - un cas unique dans les vitraux de Chartres - paraissent tellement approximatifs et maladroits, qu’ils finissent par poser question, Avant la bataille livrée contre les sarrasins en Espagne les chevaliers 'français' sont endormis : on peut observer tous les détails de leur équipement, Bataille en Espagne, mettant aux prises francs et sarrasins : on peut de la même façon observer tous les détails de l’équipement des sarrasins, Combat à cheval durant une bataille en Palestine, inspirée du 'Voyage de Charlemagne en Orient' (XI° siècle), Prise de Pampelune - après avoir tenté une sortie, le cavalier sarrasin se replie. La scène appartient à la représentation de la messe de saint Gilles - aux voussures de la baie droite du portail sud, Pile avancée du porche sud - à gauche. Chapiteaux extraits des verrières : saints Antoine et Paul (déambulatoire sud ), saint Étienne (chapelle du Voile), Germain (au-dessus de Notre Dame du Pilier), Chapiteaux extraits des verrières : Apôtres (chapelle axiale), Belle Verrière, Bon samaritain (bas côté sud), Chapiteaux extraits des verrières : Charlemagne (déambulatoire nord), Joseph (bas côté nord), Fils prodigue (transept nord), Rédemption (bas côté nord), Chapiteaux extraits des verrières : saint Eustache (bas côté nord), saint Jean (bas côté sud), saint Jacques (déambulatoire nord), Chapiteaux extraits des verrières : saint Julien l’hospitalier (déambulatoire nord), saint Lubin (bas côté nord), Chapiteaux extraits des verrières : saint Nicolas (chapelle œcuménique), saint Nicolas (au-dessus de Notre-Dame du Pilier), saint Paul (chapelle axiale), saint Rémi (chapelle œcuménique), Chapiteaux extraits des verrières : saint Martin (déambulatoire sud), saint Nicolas (bas côté nord), Chapiteaux extraits des verrières : saint Silvestre (déambulatoire sud), saintes Marguerite et Catherine (chapelle œcuménique), Vie de la Vierge (déambulatoire sud), Composition d’arcatures extraites des vitraux cités, Chapiteaux extraits des verrières : saints Savinien et Potentien (chapelle du Voile), saint Thomas Becket (chapelle œcuménique), saint Thomas (déambulatoire nord), Verrière de saint Nicolas. On ignore l’identité de ce couple, pour lequel aucun indice ne permet d’orienter la réflexion, Très beau décor végétal, dans les lobes qui entourent le rond central, Vue générale. Oubliez les aéroports, l’achat de billets et les foules, vous pouvez maintenant visiter la cathédrale de Strasbourg chez vous, en vous servant de la visite virtuelle de monuments historiques.Reconnaissable de loin grâce à son allure atypique, la cathédrale de Strasbourg est l’emblème incontesté de la ville et c’est la deuxième cathédrale la plus visitée de France. Un étage plus bas, le mécanisme horloger des années 1860. Il apparait encore (écartelé) sur l’actuel blason de la commune Marly-le-roi, Le visage de Jean - imberbe : la restauration a rendu justice au talent du dessinateur, L’inscription : “S(anctus) Joh(ann)es Ev/engelista” - Saint Jean évangéliste, L’habit de Jacques, constellé de coquilles. Visite virtuelle, photos panoramiques 360°, Cathédrale Notre-Dame de Paris, quai et port de Montebello Cicerone 360° Basilique-Cathédrale-Eglise-Abbaye à Lyon - Visite sphénoramique. L’agneau de Dieu. Cette conférence virtuelle, proposée par Echappée Belle sera réalisée avec l'outil de visioconférence Zoom. 6 août 2015 - Visite virtuelle de la cathédrale de Chartres. Il porte un psaltérion, Deux points de vue sur le visage, de profil (1/2), Deux points de vue sur le visage, de profil (2/2), Sous les pieds des vieillards, deux scènes étonnantes (1/2), Sous les pieds des vieillards, deux scènes étonnantes (2/2). Déambulatoire sud, Verrière de la vie de la Vierge. On doit à Bruno Stragliati, cirier de la cathédrale, la teinte opalescente de ces ampoules à faible consommation d’énergie, Spot du stand ‘audiophones’, avec contre-plongée sur l’immense croix qui clôt le bas-côté sud, Cierges de dévotion à Marie, tandis qu’ils étaient encore utilisés, dans le transept nord. Cette place a toujours offert l’un des meilleurs points de vue sur la cathédrale. Déambulatoire sud. Un chevelure plus bouclée que celle des autres apôtres, Apôtre qui désigne la direction à suivre, Apôtre qui désigne les villages où l’évangélisation reste à faire, Apôtre - qualité de la peinture (drapés, visage), richesse des couleurs (bleu, rosé), Apôtre en attitude de prière suppliante, Apôtre - la main sur la poitrine signifie l’acceptation et l’intériorité, Apôtre - on trouve à la fois les positions debout et assise, Apôtre - chez certains, l’évangéliaire est remplacé par un rouleau, Apôtre - la combinaison de couleurs jaune / vert est assez fréquente, Apôtre - les regards sont parfois remarquablement éveillés, Apôtre - le nombre importants des acteurs (12 !) une visite virtuelle par mois sur mon blog, tu te rends compte je remplace les agences de voyages !!! Le meurtre de Thomas Becket - (1/2), Pile avancée du porche sud - à gauche (2/2), Gravures de la collection Roger de Gaignières, Le portail de la basilique Saint Denis a probablement servi de prototype à celui de la cathédrale de Chartres, qui le suit d’environ dix ans, Différentes sculptures du portail royal figurent dans la ‘France Pittoresque’, publié sous forme de trois épais volumes en 1835, Paraissent en 1845 deux planches, dessinées par Charles Vernier et gravées à l’acier par Augustin François Lemaître, Un visage du portail royal figure, en regard d’une statue provenant de Corbeil, Les premières photographies du portail royal datent de la décennie 1850-1860. La cathédrale Notre-Dame de Chartresest depuis plus d’un millénaire un des centres de pèlerinages les plus fréquentés du monde occidental. Au prime abord, cet édifice impose par sa puissance et sa grandeur, une grâce exceptionnelle et remarquable rendue par les bâtisseurs du Moyen-âge. Verrière de la Vie du Christ, Areines - intrados de l’arc fermant l’abside. Sens de l’anecdote, observation de la nature : les verriers du XIII° siècle excellent à représenter les animaux, Col, évoqué par des enroulements colorés, Marie étendue, dans la scène de la Nativité, Christ du jour de Noël. Daté '1696', il serait hypothétiquement l’œuvre de Louis Boudan, Lithographie - réalisée vers 1850, éditée en Angleterre, Dessin de Guy Nicot, Architecte en chef des Monuments historiques, Page d’un carnet de voyage - touriste américain. ’Le prince ordonna de décapiter saint Jacques'... 'À l’instant il se leva guéri et bénit le Seigneur'... ’Abiathar à cette vue fit empoigner Josias'... 'Il envoya demander à Hérode l’autorisation de le décapiter avec Jacques'... 'Tous les deux allaient être décapités quand saint Jacques demanda au bourreau un vase plein d'eau, et baptisa Josias, immédiatement', Certains indices laissent entendre que Josias a été ‘rajouté’ par le maître verrier, ’L’un et l’autre consommèrent leur martyre, un instant après, en ayant la tête tranchée', Le "Seigneur" est souvent figuré en haut des vitraux. Fusain sur panneau de bois, Vue depuis le parvis sud. Combat au corps à corps : le neveu de Charlemagne achève son ennemi, Roland et Ferragut. Quelques femmes en prière, Peinture à l’huile - anonyme - vers 1920, Encre/Crayon - Charles Pinet (1867-1932) est un élève de Gustave Moreau, Lithographie - vers 1860 par Isidore Laurent Deroy (1797-1886), Aquarelle - par l’écossais William Russel Flint (1880-1969), Eau forte - paru dans un ouvrage américain v. 1970, Bref aperçu du chantier de rénovation des enduits intérieurs du déambulatoire, Sous le porche nord, Mme Kertész est accompagnée d’une femme de sa famille, Sur le parvis sud, Mme Kertész met sa main en visière pour se protéger du soleil, Dans les jardins de l’évêché, assise sur un muret, Mme Kertész, Sous le porche sud, un groupe de scouts. Une créativité remarquable dans le choix des couleurs, Vitrail des apôtres - chapelle axiale. mdrrrrrr valroselou 20/01/2013 13:01 Bon, ben voilà, une bonne chose de faite... grâce à toi Careli, plus besoin d'aller à Chartres !!! Cet élément mobilier - une marche formant estrade - aurait sensiblement la fonction de notre descente de lit contemporaine, Tribune. Dans la basse-ville, on y trouve de nombreuses traces de son passé glorieux. Perles blanches, Vitrail du Bon Samaritain (bas-côté sud) - Fleurs bleues et treillis rouges sur la base du carré. Certainement l’une des compositions les plus créatives et en même temps, les plus ‘naturelles’, Verrière 140 droite - Peut-être l’une des bordures les plus stéréotypées, Trois lobes de l’œil central (et petits quadrilobes), Le visage de Solenne est assez étonnant - comme s’il y avait une lassitude dans ses traits, Deux hommes à gauche et à droite - qu’on a ici associés. 3.4 ... Suivez en direct de la Cathédrale de Chartres la messe célébrée par Monseigneur Christory. L’une de ses œuvres les plus détaillées, Gravure de Caroline Armington (1875-1939), artiste canadienne, présente dans de nombreux musées nord-américains, Carte postale Yvon, avec les premiers procédés de reprographie couleur - Vers 1950, Patchwork. Attention : version retouchée, Aaron [selon l’hypothèse la plus retenue aujourd’hui] - Prêtre du sacrifice, recouvert d’un voile, Aaron - Zoom. Les dais qui surmontent les statues colonnes sont de vrais édifices miniatures, Les drapés du Christ en majesté (baie centrale - tympan) sont un sujet d’émerveillement constant, Au sommet des colonnettes qui séparent les statues, Vue générale / à niveau des sculptures, Joseph, près des beaux personnages de la visitation (Marie et Élisabeth), Joseph, dont le regard plein de bonté inspire la sympathie, L’enfant Jésus, sanglé de langes. Depuis le Narthex, on a une vue sur la nef, dans l’axe de la cathédrale. Perles blanches aux intersections, Vitrail de saint Eustache (bas côté nord) - Magnifique composition de rinceaux à feuillage blanc/bleu/jaune/vert sur fonds rouge, Vitrail de saint Lubin (bas-côté nord) - Damier avec alternance de quadrilobes rouges et bleus, Vitrail du zodiaque (déambulatoire sud) - L’un des fonds les plus complexes et probablement l’un des plus beaux, Vitrail de saint Martin (déambulatoire sud) - Rinceaux à feuillage et grappes blanc/bleu/jaune/vert sur fonds rouge, Vitrail de saint Jean (bas-côté sud) - Fleurs bleu/or/blanc sur fonds rouge, Vitrail de saint Nicolas - 3 (déambulatoire sud - chapelle des confesseurs - oecuménique) - Ce décor à fleurs présente quelques ressemblances avec le précédent, Vitrail de saint Thomas (déambulatoire nord) - Cercles bleus sur fonds rouge, Vitrail de saint Pantaléon (déambulatoire nord - chapelle des martyrs - du voile) - Le réseau rouge prend la forme de grands quadrilobes, Vitrail de saint Théodore et saint Vincent (déambulatoire nord - chapelle des martyrs - du voile) - Identique au précédent, situé dans la même chapelle, Vitrail de saint Thomas Becket (déambulatoire sud - chapelle des confesseurs - œcuménique ) - Variante des précédents, Vitrail de sainte Marguerite et sainte Catherine (déambulatoire sud - chapelle des confesseurs - oecuménique) - Réseau rouge sur la base du losange, à motif de fleurs tréflées, Vitrail de saint Julien l’hospitalier (déambulatoire nord) - Tressage d’un réseau rouge et d’un réseau blanc, Vitrail de Marie Madeleine (bas-côté sud) - Palmettes bleu/rouge, Vitrail de Noé (bas côté nord) - Fleurs bleues sur fonds rouge. - Zoom sur le visage, Annonciation de la clôture du chœur (vers 1515) - Scène entière, Annonciation de la clôture du chœur (vers 1515) - L’ange, Annonciation de la clôture du chœur (vers 1515) - Marie, Annonciation de la clôture du chœur (vers 1515) - Le baldaquin, Annonciation des chapiteaux du portail royal (vers 1150) - Vue générale, Annonciation des chapiteaux du portail royal (vers 1150) - L’ange et la Vierge, Annonciation des chapiteaux du portail royal (vers 1150) - Marie, Arc boutant de ‘transition’ à l’angle du transept (sud) et du chœur, Arc-boutant de ‘transition’ à l’angle du transept (nord) et du chœur, Arcs boutants du chœur - Partie tournante, Dans la zone de jonction entre chœur et transept, la multiplication des arcs est surprenante - Vue depuis la balustrade supérieure, Dans la zone de jonction entre chœur et transept, la multiplication des arcs est surprenante - Vue depuis les toits du déambulatoire, Dans la zone de jonction entre chœur et transept - de nuit, Anne et Joachim viennent présenter leurs offrandes, des colombes au grand prêtre du temple de Jérusalem, Anne et Joachim sans tête repartent chez eux, extrêmement peinés, Un ange sans tête annonce à Joachim que sa femme, pourtant âgée, va donner vie à un enfant, Cette scène est assez mystérieuse même si on croit y reconnaître à nouveau Anne et Joachim sans têtes, assis sur un banc, Le premier bain de Marie, juste après sa naissance, Sans doute Anne et Joachim, projetant le voyage à Jérusalem avec leur fille, Anne et Joachim emmènent la petite Marie à Jérusalem, Marie monte les marches du temple - figurées par un amusant marchepied, Un monstre aux crocs acérés et aux cheveux en forme de soleil, Un homme aux yeux globuleux et à la barbe, On peinerait à voir la différence avec le modillon 4, Sur cet homme, assez proche des précédents, la barbe, avec ses incisions fines, Un monstre, dont la tête est apparentée au félin, Un monstre, avec deux yeux très volumineux, Un monstre avec des plantes qui sortent de sa gueule, Genou saillant - créant une rupture dans le rythme des plis : une ‘virgule’ se dessine (1/2), Genou saillant - créant une rupture dans le rythme des plis : une ‘virgule’ se dessine (2/2), Genou saillant - avec enroulement circulaire autour du point proéminent (1/2), Genou saillant - avec enroulement circulaire autour du point proéminent (2/2), Plis pendants avec traitement en oblique (1/2), Plis pendants avec traitement en oblique (2/2), Plis pendants serrés, le long d’un pan de vêtement tenu par la main (1/2), Plis pendants serrés, le long d’un pan de vêtement tenu par la main (2/2), Quatorze personnages figurent sur le linteau de la porte principale : douze apôtres, réparties par trois sous des arcades décorées, ainsi que les prophètes Elie et Enoch - aux deux extrémités, Vue légèrement plongeante : les apôtres 7, 8, 9, 10, Vue latérale, au niveau du linteau : les apôtres 6 à 12, puis Enoch, Détail : l’apôtre 6, au centre du linteau - soit à la droite du Christ - représente saint Pierre. Combat à la lance. On voit ici la procession dans les rues de Chartres, Le Voile de la Vierge, qui est le sujet principal d’intérêt des photographes, Le Voile de la Vierge arrive au pied des marches du porche sud, Une estrade a été disposée, d’où le cardinal Liénart, archevêque de Lille s’adresse à la foule, Un jeune enfant pose avec plusieurs chanoines de la cathédrale, à l’issue des célébrations, ‘Enfants de la maîtrise sortant de la cathédrale’ précise la légende de cette carte postale éditée vers 1900, Cette autre carte postale (vers 1900) montre aussi les clercs, qui portent un habit à surplis, La salle de la maîtrise, où se préparaient les jeunes chanteurs était l’ancienne salle capitulaire, au rez-de-chaussée de la chapelle saint Piat, édifice hors œuvre de la cathédrale, Trois maîtrisiens devant le grand lutrin du chœur. Vue de la cathédrale, de loin : 'Un souvenir de Chartres' sur une banderole ourlée, mêlée de feuilles et fleurs - Vers 1920. Cathédrale Notre Dame de Reims - Visite sphénoramique. Martyre de saint Laurent, sur un grill (2/2), Pile avancée du porche sud - à gauche. Cette carte fait partie d’une série représentant plusieurs monuments français, Vers 1950. Variations ‘bleus de Chartres’ sur la façade de la cathédrale, Extraits d’un court métrage, sur le poème ‘Chartres Blue’ de Kate Ruse, Le chevet, depuis les jardins de l’évêché - effet sépia, La chapelle saint Piat et les toits du chœur, depuis les jardins de l’évêché - contre jour, La façade - dégradés noirs / ciel d’averse, Les flèches - percée dans la végétation - soleil levant, Les flèches - percée dans la végétation - soleil couchant, En maquette ‘carton’ (disponible au point de vente de la cathédrale), En maquette ‘résine’, visible dans le parc d’attraction ‘France Miniature’, En jeu vidéo - Vue rapprochée d’un personnage évoluant dans la cathédrale, En image de synthèse - Document intégré à un projet d’étude [école d’architecture], Les vitraux décorent un hall d’exposition - lors d’une reconstitution médiévale, en Grande-Bretagne, Le labyrinthe est reconstitué grandeur nature, grâce à des murets de pierre - dans un jardin ‘méditatif’ aux États-Unis, Gravure, aux alentours de 1680, marquée des armoiries de Chartres, Gravure fin XVII° siècle, par Edelinck jeune, Gravure issue de l’ouvrage de Christophe Tassin, paru en 1636, Gravure avec rehauts de gouache, appartenant à l’Atlas de François Valegio, Gravure extraite de l’atlas de Braun et Hogenberg, Gravure figurant dans la Cosmographie universelle du monde entier, Sur l’ensemble des gravures, on distingue sur le faîtage de la cathédrale deux petits clochers, Copie d’écran du logiciel Google Earth, avec modélisation 3D de la cathédrale, Photographie aérienne du quartier de la cathédrale, Eau forte de l’artiste eurélien Jean Feugereux (1923-1992), Vue du déambulatoire et des trois chapelles rayonnantes, Le perron circulaire a été créé vers 1910, à l’initiative de l’architecte des monuments historiques, Vue du déambulatoire - depuis le côté nord, Peinture à l’huile - anonyme - vers 1930.

Vente Appartement Notaire Quimper, Prothèse Dentaire Partielle, Decrire Un Signal Sonore, Star Pizza La Verpillière Menu, Auxiliaire Bluetooth Voiture, Blere 20 Juillet, Prière Confession Des Péchés,